L'événement du Printemps a été l'Assemblée Générale, qui s'est tenue le 18 mars 2017. Comme l'année précédente, la journée a commencé par une messe à la chapelle de l'Institut, célébrée par le Chanoine René Le Bars, du Chapitre de la cathédrale de Chartres... Lire la suite
Les Assemblées Générales des années précédentes ont donné lieu à des comptes rendus, que vous pouvez également consulter (2006, 20072008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017)

Assemblée Générale 2018
Le Président Bernard Jaguin
Marie Valegeas et Claire Rey
Madame Lafontaine
Le Chanoine Le Bars
Claire Rey
Assistance

Messe

Selon la tradition, la journée a débuté par une messe à la chapelle de l'Institut, célébrée cette année encore par le Chanoine René Le Bars, ancien Curé de l'église Saint-Pierre, actuellement Chanoine du Chapitre de la Cathédrale de Chartres. Jean Loriot animait la messe avec son orgue portatif et Claire Rey dirigeait les chants.

A l'issue de la messe, le froid, particulièrement vif, a dissuadé les participants de se réunir sur les marches de la villa pour les traditionnelles photos. Ceux-ci ont préféré se blottir immédiatement au chaud dans le réfectoire.

Assemblée Générale

Introduction du Président

Devant la cinquantaine de personnes rassemblées dans le réfectoire de l'Institut, le Président de l'Amicale, Bernard Jaguin, a ouvert l'Assemblée Générale, en déclarant:
« J'ouvre ma dernière Assemblée Générale de l'Amicale, car, comme vous le savez, je ne me représenterai pas au poste de Président. C'est l'occasion de remercier chaleureusement tous ceux qui m'ont accompagné au cours de ces 25 années et, spécialement, les membres des différents Conseils d'Administration. »

Puis il remercia tous les participants de leur présence, en particulier:

  • Monsieur et Madame Michel Falize, Président de l'Amicale de Jean-Baptiste de Rouen, venus avec Monsieur et Madame Jean-Paul Héron.
  • Monsieur et Madame Reynald Girard, Président de l'OGEC de l'école Saint-Jean-Baptiste de La Salle à Darnétal.
  • Monsieur Philippe Bouchon et Madame Elisabeth Dubois de l'amicale de Passy-Buzenval.
  • Messieurs Guy et Marc Bucillat, de l'amicale des Francs-Bourgeois.
  • Madame Florence Lafontaine, Chef d'établissement de l'Institut, et Madame Anne Vialle, Directrice du Primaire.
  • Le Chanoine René Le Bars, qui a célébré la messe, ainsi que Jean Loriot et Claire Rey qui l'ont animée.

Une cinquantaine de personne n'ayant pu venir pour des raisons de santé, d'âge, d'événements familiaux,... avaient exprimé leurs regrets par des lettres souvent très touchantes. Parmi celles-ci, il faut remarquer:

  • Le Père Jean-Marcel Veau, qui exerce son ministère à Evron. dans la Mayenne, trop éloigné pour venir.
  • Le Frère René Mercier, ancien visiteur en retraite en Bretagne, qui, à 94 ans, ne peut plus se déplacer.
  • Le Frère Emmanuel Grandin, Assesseur Régional chargé des amicales,
  • Le Frère Michel Dumont, dernier Directeur de la communauté des Frères à Dreux.
  • Le Frère Yves Laurain.
  • Madame Allano, ancienne professeure du Primaire.
  • Madame Simone Allard.
  • Monsieur Jean-Michel Bellard qui, bien que retraité, a repris du service à la Direction Diocésaine de Sées et à l'ISEC de Normandie.
  • Monsieur Pierre Canterelle, qui vit dans le midi.

Le secrétaire, François Galian, a ensuite donné lecture du rapport moral avant que le trésorier, Pierre Guérin, ne présente le rapport financier pour l'année 2016. Les deux rapports ont été approuvés à l'unanimité.

Election du tiers sortant

Chaque année, cinq membres sortent du Conseil. Cette année, il s'agissait de:

  • Jérôme Baffet (remplaçant Monique Letort),
  • Bernard Jaguin,
  • Nicole Jeamplus,
  • Aurore Paulmier
  • Michel Ruelle.

qui se représentaient tous, à l'exception de Michel Ruelle. De plus, Jacques Rousseau était démissionnaire. Le Président a regretté le départ de ces deux membres et les a remerciés chaleureusement, pour le travail accompli pendant de nombreuses années.

Deux membres étaient donc à remplacer. Jean-Claude Leloup s'est porté candidat. Les quatre membres sortants candidats et Jean-Claude Leloup ont été élus à l'unanimité. Le poste restant vacant sera proposé aux deux candidats non retenus en 2017: Eric Madelon et Victor Leroy. Si l'un d'eux accepte, le Conseil le cooptera conformément aux statuts.

Tri-centenaire de la mort du Fondateur

En janvier, s'est tenue l'assemblée générale de la Fédération Lasallienne. Pierre Guérin y représentait l'Amicale. Cette assemblée a permis de présenter les célébrations prévues à Rouen et à Reims pour le tri-centenaire de la mort de Saint Jean-Baptiste de La Salle.

Messieurs Guy et Marc Bucillat, de l'amicale des Francs-Bourgeois, présents également à l'assemblée générale de la Fédération, sont intervenus pour donner davantage de détails:

« Plusieurs célébrations sont prévues, à Reims tout d'abord, puisque Saint Jean-Baptiste de La Salle y est né en 1651, suivies d'autres célébrations à Paris où il a oeuvré un certain temps et ouvert plusieurs écoles. Enfin des festivités se tiendront à Rouen, où il créa sa maison-mère et mourut en 1719.

La Fédération a prévu d'honorer, de financer, de récompenser un "projet lasallien" réalisé dans une des écoles Lasalliennes. Ce concours est ouvert aux élèves et anciens élèves des écoles lasalliennes, avec un financement de 1000 €.

Le point d'orgue des festivités aura lieu entre le 11 et le 23 mai 2019 en région parisienne, mais tout n'est pas encore fixé, en particulier le lieu. Des précisions seront bientôt données. »

Par ailleurs, l'amicale des Francs-Bourgeois propose d'organiser, d'une part, une "coupe d'éloquence" qui aurait pour thème une maxime ou une sentence de Saint Jean-Baptiste de La Salle et, d'autre part, un rallye qui aurait pour thème les endroits où a vécu le Fondateur. Ces événements réuniraient les écoles de l'Ile-de-France et peut-être de Rouen.

Monsieur Michel Falize, Président de l'amicale de Jean-Baptiste de Rouen est intervenu ensuite:

« Je peux ajouter qu'à Rouen, il y aura trois jours de festivité, qui commenceront le vendredi 7 avril. Il y aura une fête avec les élèves au pensionnat et une messe à la cathédrale. On espère la venue du Supérieur Général des Frères, Robert Schieler. Le samedi 8 avril, il y aura soit des Vêpres, soit une messe le soir (ce n'est pas encore décidé). »

Puis, il ajouta:

«Connaissez-vous le blason de la famille de Las Slle? Et bien, il contient des chevrons brisés, dont voici l'explication: La famille de La Salle était d'origine espagnole ('Las Sallas') . Au cours d'un siège, le roi des Asturies, Alphonse le Chaste, eu les jambes brisées, écrasées par les éclats d'un boulet de pierre, entraînant sa mort. En souvenir de sa fin glorieuse, les La Salle ont mis dans leur blason ces chevrons brisés. La famille La Salle a émigré en France à la fin du haut Moyen-âge, avant l'an mille. Ils se sont répandus dans le Roussillon, l'Agenais et l'Auvergne. En 1380, ils se sont implantés en Champagne. Il faut se rappeler par ailleurs que Madame de La Salle appartenait à la famille Moët ».

Intervention de Madame Florence Lafontaine

Madame Florence Lafontaine, Chef d'Etablissement, est ensuite intervenue pour donner les nouvelles de l'Institut:

La rentrée s'est bien déroulée, avec des effectifs à peu près constants, aussi bien à l'Ecole, au Collège, qu'au Lycée.

En ce qui concerne les travaux, le nouveau bâtiment de l'Ecole, que ceux qui participaient à l'A.G. 2017 avaient pu visiter, a été livré fin août. Il est aujourd'hui en pleine activité et comporte deux grandes sections de maternelle, deux classes de CP et une grande salle faisant office de bibliothèque et de salle de réunion. Ce magnifique bâtiment est autant apprécié des enfants que des enseignants.

Une partie du 2ème étage du grand bâtiment sera rénovée à l'été prochain. Dans deux ans, c'est la totalité de ce bâtiment qui aura été rénovée.

Un projet autour de la Grande Guerre et de la bande dessinée, Erudibulle, a été conduit par des élèves depuis deux ans. Cette année, le projet s'est concentré sur la dernière année de la guerre, en se préoccupant surtout de la santé et de la sociologie, ainsi que de l'impact de la guerre sur les combattants et leur famille. Pour ce projet, deux classes ont été choisies, l'une de 3ème et l'autre de 1ère "Science et Technique de la Santé et du Social". Les élèves de 3ème ont joué le rôle de soldats envoyant des lettres à leur parrains et marraines de guerre, ces derniers étant joués par les élèves de 1ère, qui, à leur tour, ont répondu par des cadeaux.

Les résultats de ce travail sont exposés au Lycée. Ce projet a été honoré récemment par la "Commission nationale du centenaire", qui l'a « labellisé ». La Mairie de Dreux a également demandé que cette exposition lui soit confiée pour les cérémonies du 11 novembre prochain.

Ce projet a amené les élèves à travailler tant sur le plan artistique que littéraire, en leur faisant rédiger des lettres qui racontent le quotidien des soldats. Les cadeaux envoyés en retour contenaient de petits objets ou des friandises de l'époque de la Grande Guerre. Il s'achèvera par la participation de plusieurs élèves à un concours de bandes dessinées, avec des dessinateur-historiens professionnels, qui se terminera au mois de mai.

Madame Lafontaine a terminé son intervention en remerciant l'Amicale pour sa participation financière, qui a vraiment permis d'aller plus loin et, en particulier, de faire venir de Champagne l'exposition itinérante nationale "Petites histoires de la Grande Guerre", qui restera là jusqu'au 30 mars.

Clôture de l'assemblée

Pour terminer, le Président a proposé de nommer le Chanoine René Le Bars "Aumônier d'honneur de l'Amicale". Cette proposition a été agréée par l'assistance, sous les applaudissements

Après cette dernière intervention, le Président Bernard Jaguin, a clos l'Assemblée et convié les participants au traditionnel repas en commun.

Visite de l'exposition "Erudibulle"

A l'issue du repas, les participants se sont dirigés vers le Lycée, qui occupe aujourd'hui les bâtiments utilisés jadis par le cours Notre-Dame, pour visiter l'exposition.

Ils ont été accueillis dans la bibliothèque par Monsieur Jean-François Tisane, professeur d'histoire au Lycée, pour une présentation sur diapositives du projet Erudibulle. L'exposition elle-même se tenait dans la bibliothèque et une autre salle, où les travaux des élèves, juxtaposés aux éléments de l'exposition professionnelle "Petites histoires de la Grande Guerre", formaient en ensemble très intéressant, qui a rencontré un réel succès auprès des participants à l'Assemblée Générale.

Assistance
Communion
Le Bureau du Conseil
Repas
Repas
Repas
Repas
Repas
Repas
Présentation de l'exposition
Travail des élèves
Exposition nationale
Discussion autour de l'exposition
Assemblée